Ces deux excursions comportent une partie balade à pied et une partie balade en bateau. On n’a souvent du mal à comprendre la différence entre Sian Ka’an et Muyil. On pense que c’est une seule et même excursion, ou bien on ne sait pas laquelle choisir car on lis tout et son contraire sur les avis et blogs de voyageurs ce qui entraine une confusion.

On va tenter une bonne fois pour toute d’éclaircir les choses.

Muyil et Sian kaan ne sont pas les mêmes excursions

Contrairement à ce qu’on peut lire sur plusieurs articles. Le départ de Muyil se fait depuis les ruines du site archéologique et dans la zone de la lagune de Chunyaxché alors que Sian ka’an se fait au départ du village de Punta Allen dans la zone de la réserve de la biosphère de Sian ka’an.

Regardez la carte ci dessous pour mieux comprendre, les étoiles rouges sont les points de départ des excursions de Muyil et de Sian Ka’an et les cercles jaunes indiquent les zones de visite :

Ici on voit clairement que ce sont deux endroits complètements opposés dans la réserve et qu’il n’est donc pas possible de faire les deux dans la même journée.

Sachez qu’il est difficile de vous dire laquelle de ces excursions est la mieux puisque ces deux excursions sont totalement différentes et que personnellement j’ai adoré les deux, ce sont deux écosystèmes complètements différents, une végétation différente, des animaux différents et des paysages différents.

 

EXPLICATION MUYIL

On a adoré l’excursion de Muyil car elle est encore préservée du tourisme de masse à condition de faire le grand tour sinon je ne vois pas trop d’intérêt car il n’y a pas grand chose a voir si vous prenez la version courte.

On explique : il y a deux formules pour visiter Muyil, la version courte et la version longue. Certaines agences vous proposent la courte et d’autres la longue et si vous tentez de le faire vous même sur place généralement ils ne font que la version courte, question de rentabilité 😉

Voici en photo les deux variantes :

LA VERSION COURTE DE MUYIL DURE 1H30 (ZONE EN JAUNE)

 

 

C’est la plus répandue des excursions de Muyil. Que cela soit sur place ou avec des agences, la plupart proposent cette formule courte. On prend le bateau, on fait un tour dans la mangrove et on part en direction des canaux maya ou là on enfile un gilet de sauvetage pour se laisser flotter dans le courant qui nous entraîne vers la lagune de Chunyaxché.

Pendant ce temps là, le bateau nous dépasse et nous attend à la sortie. C’est un moment assez cool, il n’y pas beaucoup de poisson dans les canaux maya mais on flotte agréablement et calmement au milieu de la savane tropicale. Retour au site archéologique de Muyil.

Certaines agences proposent ce tour là combiné avec la visite des ruines et du sentier de la jungle. Dans ce cas, vous faites la même balade que celle décrite plus haut mais vous visitez en plus les ruines du site archéologique de Muyil et vous prenez le sentier à travers la jungle pour vous rendre au bateau.

N’espérez pas voir ici des animaux dans cette partie de balade en bateau car il n’y en a pas. Ici on vient seulement pour flotter dans les canaux mayas.

Sachez que sur place vous payez le prix de 700 pesos par personne à condition d’être 6 (ce prix vient d’augmenter le 18 Avril 2019 à 900 pesos par personne). S’il n’y a pas d’autres personnes en même temps que vous, vous payerez 900 pesos par personne + le nombre de places restantes sur le bateau pour sortir, soit 5400 pesos, c’est la surprise quand on arrive sur place…

La communauté maya a durcit les règles depuis quelques mois et on ne peut plus négocier. C’est franchement très cher pour seulement 1H30 de balade en bateau au Mexique.

 

LA VERSION LONGUE DE MUYIL DURE 6H (ZONE JAUNE + VERTE + CANAUX VERT)

Cette excursion est rare car très peu proposée et c’est pourtant la meilleure de loin ! Vous arrivez sur le site archéologique, vous visitez les ruines archéologiques puis vous faites un tour dans la jungle de Muyil ou vous pouvez admirer les oiseaux, la végétation et les marécages, c’est super sympa pour les amoureux de la nature, vous pouvez aussi monter sur un mirador qui vous permet d’avoir une vue sur toute la lagune et la jungle environnante, d’en haut c’est magique !

 

 

Vous faites pour commencer avec le bateau le même tour que dans la version courte, soit la balade de flotaison dans les canaux mayas. Une fois arrivé au bout des canaux mayas. Vous remontez dans le bateau et vous partez à la recherche des lamantins dans la lagune, en général on en voit quelques uns remonter respirer.

 

 

Maintenant arrive la partie la plus cool de la balade vous partez dans les autres canaux maya pour vous rendre à la plage de Boca Paila, et la vous allez zigzaguer dans les canaux mayas à toute allure, sensations garanties 😉 Quel fou rire, on a adoré !!

Vous avez l’impression que vous allez finir dans le décor mais le marin maîtrise et je pèse mes mots. Puis vous passez dans un bout de mangrove ou généralement vous voyez quelques crocodiles. Puis tout au bout de ces canaux mayas vous arrivez sur une plage déserte qui sépare une seconde lagune de la mer par un banc de sable, c’est tout simplement MA-GNI-FI-QUE. 

Vous êtes seuls, vous pouvez vous baigner soit dans la mer soit dans la lagune et l’eau est de différentes couleurs, c’est là que vous pouvez faire des photos exceptionnelles. Il y a beaucoup d’oiseaux et de tortues à cet endroit qui pondent dans le sable donc attention à ne pas marcher sur des nids.

Pour terminer balade dans un village maya, découverte de la façon de vivre de cette communauté, comment ils s’approvisionnent en eau, comment ils vivent etc… Puis préparation d’un guacamole fait maison avec une des habitantes. Et retour à la voiture. C’est vraiment la partie a valeur ajoutée de cette excursion.

Nous sommes aujourd’hui le 10 Mai 2019 et je met à jour mon article, je reviens tout juste d’un mois au Mexique où j’ai fais cette excursion à nouveau. Je dois dire que j’ai été très déçu car en dehors de l’augmentation folle des prix des bateaux sur Muyil (soit disant pour réduire le nombre de touristes…), les paysages n’ont plus du tout les mêmes couleurs.

 

Je m’explique : la plage de Boca Paila est envahie de sargasses, je ferai un article prochainement à ce sujet, la photo que vous voyez juste au dessus n’a plus lieu d’être, la vérité c’est qu’aujourd’hui sur place l’eau est marron sur des mètres et l’on ne peut pas se baigner, rajoutez à cela l’odeur de la sargasse qui pourrie et vous avez compris l’envers du décors…

 

Les sargasses pénètrent même dans la dernière lagune tellement il y en a, cela fait peur pour l’avenir de toute la faune et la flore qui y vivent. Je ne vous conseille donc plus de faire le grand tour de Muyil et je vous invite plutôt à faire dorénavant la réserve de Sian ka’an, avec les dauphins, les tortues et ses lagons de rêve qui sont encore un peu préservé des sargasses et qui offre un bien meilleur rapport qualité/prix.

Mise à jour du 2 Août 2019 : Un incendie d’origine criminel ravage actuellement la réserve de Muyil depuis maintenant plus de 3 semaines, le feu à déjà brûlé 3 hectares.

Il est normalement maîtrisé à 85% mais des points de feu importants sont encore actuellement entrain de continuer à brûler. Je vous conseille donc d’éviter la zone, sachant que les excursions ne sont plus possible tôt le matin mais seulement à partir de 11H pour laisser les pompiers travailler.

 

SIAN KA’AN

 

L’excursion de Sian ka’an est la plus touristique des excursions du Yucatan, le nombre d’entrées journalières a été d’ailleurs limité afin de protéger la réserve. Cette réserve est surement l’une des plus belles du Yucatan et du Quintana Roo grâce à ses eaux translucides et turquoises à perte de vue …

C’est une excursion pour les amoureux de la nature. Si vous recherchez des animaux, c’est l’excursion qu’il faut faire. Ici vous allez voir des crocodiles dans la partie mangrove, des dauphins et des tortues dans la lagon et quelques fois des lamantins.

Pendant l’excursion de Sian ka’an on se balade avec son guide francophone à travers la mangrove pour chercher des crocodiles puis on va à l’île des oiseaux pour admirer les aigles marins, les pélicans, les cormorans, et beaucoup d’autres oiseaux marins depuis le bateau.

Ensuite on part à la recherche des tortues et des dauphins dans un lagon à l’eau transparente, puis une fois trouvé on les observe nager en famille. De temps en temps, on a la chance d’admirer des dauphins qui sautent hors de l’eau, on voit des grands groupes avec des bébés. On les voit de très près. Ils sont des fois à 30cm du bateau mais on ne peut pas plonger avec eux car c’est une zone protégée et eux aussi sont protégés.

On continue pour faire du snorkeling dans la barrière de corail afin de voir les différents poissons, si vous êtes chanceux vous croiserez quelques fois un lamantin, un requin ou une raie manta de plusieurs mètres d’envergures.

On nage pendant 30 min avec un gilet de sauvetage, des palmes, masques et tuba. J’ai entendu quelques fois des personnes déçu de ce snorkeling car ils s’attendaient à une barrière intacte alors que ça n’est pas le cas…

J’ai envie de dire que comme de partout la barrière ici, n’échappe pas au réchauffement climatique et à la pollution de l’homme, alors même si nous sommes dans une zone protégée, la barrière de corail est en mauvais état.

 

 

 

C’est pourquoi je vous invite à prendre l’habitude et ce partout ou vous allez à prendre le réflexe d’acheter uniquement de la crème solaire biologique et biodégradable.

N’oublions pas que les poissons et les plantes absorbent tout ce qui se trouve dans l’eau et malheureusement dans l’eau on trouve des restes de carburant et beaucoup de crèmes et d’huiles solaires…

Je me permet d’insister sur ce point car nous voulons tous que nos enfants et les prochaines générations aient la chance de voir ce que l’on a vu, on peut faire chacun des petits gestes pour essayer de sauver nos animaux et nos plantes.

Ensuite on se baigne dans sur une plage où l’eau est transparente et très chaude environ 31°, c’est la piscine naturelle. Ici on fait une pause baignade dans un décor de rêve.

Nous sommes seuls avec quelques poissons et des étoiles de mer à la forme assez spéciale, ronde et beige, c’est un super moment de détente où l’on peut discuter avec le guide et les autres voyageurs ou bien on peut tout simplement se détendre dans son coin.

 

 

Arrive la pause déjeuner, le repas du midi se passe généralement sur le bord de plage ou tous les touristes des différents bateaux se rejoignent pour manger dans un buffet local tenu par la coopérative maya. Buffet relativement sommaire.

Certaines agences préfèrent les restaurants tenus par des habitants locaux plutôt que le buffet de masse et emmènent donc les voyageurs manger chez l’habitant pour conserver le côté authentique.

Puis après le repas nous visitons le village de Punta Allen, là on reçoit des explications sur la façon de vivre des mayas et leur culture. On se balade aussi jusqu’à l’arrière du village, il arrive que des fois on fasse un arrêt dans l’école pour parler aux enfants, et ensuite on reprend le bateau pour retourner à notre point de départ.

En fonction des agences on vous propose des balades en bateau plus ou moins longues, ça dépend de votre point de départ dans la réserve, certains partent bien avant le village et d’autres partent juste avant le village.

Personnellement, j’ai tourné le dos aux agences il y a quelques années car je n’aime pas l’organisation, le pick-up qui dure 1H, les arrêts chronométrés et intéressés, les prises de photos imposées. Nous ne pouvons pas choisir notre guide, certains sont plus passionnés que d’autres…

De plus quand nous sommes nombreux nous ne pouvons pas poser toutes les questions que l’on souhaite et donc c’est assez frustrant.

En tout cas je pense que c’est très bien pour les personnes qui restent à l’hôtel pendant leur séjour et qui souhaitent faire une ou deux excursions mais si vous êtes un backpackeur ou si vous faites un roadtrip la demande est généralement différente et l’attente est plus axée sur l’apprentissage, la compréhension et le côté rencontre avec les locaux.

 

 

Les prix peuvent paraitre prohibitif même quand on se rend sur place car l’on paye généralement un prix imposé par la communauté maya et une partie du prix leur est reversé.

La route pour se rendre au point de départ des bateaux est une route en terre battue, elle est inaccessible quand il a plu les jours précédents. Sinon en dehors de cette période elle est accessible en 4X4 surélevé et en van à condition de ne pas être chochotte et d’aimer l’aventure car la route est plus ou moins compliquée en fonction de la période 😉

Elle est refaite généralement une fois par an en fin d’année après la saison des pluies mais elle reste une route en terre avec des trous et des bosses. Comptez entre 1H20 et 2H de route en partant de Tulum centre pour vous rendre au départ des bateaux.

À RETENIR

 

 

  • Au Mexique, un marin n’est pas un guide. Vous n’aurez souvent pas d’explications avec un marin (celui qui conduit le bateau), sauf si vous payez un supplément. Ça paraît fou mais c’est la réalité.
  • Les prix des excursions dans les zones touristiques comme le Yucatan ne sont quasi plus négociables et les prix sont ceux pratiqués aux USA.
  • Un guide vous donnera de riches explications sur la nature, la biodiversité, et la culture locale. Une visite seul c’est bien mais pas toujours enrichissant.
  • La nature est fragile et au Mexique comme ailleurs le nombre des espèces est en décroissance fulgurante, pensez à limiter l’utilisation de crèmes solaires en mettant des tee shirts anti UV. Au pire utilisez des produits BIO, comme les crèmes solaires et les anti-moustiques qui impactent moins les écosystèmes.
  • Vous pouvez apporter des cahiers, des stylos, des peluches, des bonbons aux enfants quand vous irez dans un village Maya.

En tout cas vous verrez le Mexique c’est très beau, les habitants sont adorables !

Posez vos questions en commentaire et j’y répondrais dans la journée 🙂

Profitez bien de votre séjour,
Maryline

 

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Share This