Comment préparer mon road trip dans le Yucatan au Mexique ? Vous êtes nombreux et nombreuses a vous demander si l’on peut faire soit même son Roadtrip au Mexique et plus particulièrement dans le Yucatan sans avoir besoin de passer par une agence.

Je vous réponds un grand OUI !

Je sais que pour les personnes qui n’ont pas encore franchi le cap, cela paraît compliqué de se lancer. On se pose beaucoup de questions : la sécurité dans le pays, les trajets sur les routes, le budget à prévoir, avec ou sans voiture etc…

Ayant réalisé ces 10 dernières années 5 Road trip au Mexique, je vais vous donner quelques clefs pour organiser au mieux votre prochain trip dans le yucatan vous-même. J’ai réalisé plusieurs circuits en voiture de façons différentes à chaque fois puisque j’y suis allé 3 fois en couple, 1 fois en famille et 1 fois avec des amis.

1. Quel genre de road trip au Yucatan je veux faire ?

Tout d’abord avant de commencer, il faut savoir quel genre de circuit vous voulez faire : est-ce que vous voulez plutôt quelque chose de reposant ou bien quelque chose de dynamique ?

Il est important de savoir à l’avance si vous voulez passer beaucoup de temps à la plage ou bien visiter un maximum de sites dans le pays. Cela va vous permettre de préparer un circuit en prenant en compte ces critères.

Voici un exemple de Circuit > Durée 15 jours : Road trip 1 semaine à fond et 1 semaine cool

C’est le genre de circuit que j’aime beaucoup, tout simplement car c’est un circuit qui permet d’être à fond la première semaine puis de prendre du temps off pour se poser un peu afin de pouvoir retourner sur certains endroits qui nous plaisent la deuxième semaine.

Vous changez d’hôtels tous les jours pendant la première semaine. Vous vous déplacez sur de longues distances. Cela vous permet d’être tous les matins sur place pour visiter très tôt par exemple les pyramides sans la horde de touristes.

Voici un exemple de Circuit > durée 15 jours : Road trip 2 semaines plus cool ( à venir)

C’est un circuit qui permet de prendre un peu plus de temps sur chaque point d’intérêt mais qui je trouve ne permet pas de voir autant de choses que dans le premier. Le principal avantage de cette méthode c’est que c’est plus relax quand vous avez un bébé ou des enfants en bas âge.

L’inconvénient de ce circuit c’est que des fois on perd du temps à un endroit qui finalement n’a pas beaucoup d’intérêt. On s’arrête avec ce circuit au moins 2 nuits sur chaque étape, ça peut être adapté sur une durée plus longue aussi et je dirai que c’est d’ailleurs la meilleure option si vous partez 3 semaines ou plus.

C’est un road trip que j’ai réalisé avec un couple d’amis et des enfants.

2. Lister les points d’intérêts du Yucatan

Ensuite ce que vous devez faire c’est de choisir ce que vous voulez voir pendant votre circuit : listez les points d’intérêts que vous voulez voir ou faire.

Il y a pleins d’endroits que vous pouvez faire vous même sans être accompagné au Mexique et il y a d’autres endroits où un guide est nécessaire voir fortement conseillé pour ne pas passer à côté ou chercher pendant des heures les meilleurs coins à visiter.

C’est généralement cette partie là de l’organisation qui va vous prendre le plus de temps mais c’est aussi ce moment qui est le plus excitant, car on découvre et on apprend plein de choses. On commence à être impatient d’être sur place 🙂

3. Calcul des distances et temps de trajet entre les points d’intérêts

Une fois que vous avez listé tous les points d’intérêts. Il est important de les regrouper par zone géographique afin d’organiser votre circuit.

Je vous conseille d’imprimer une carte en tapant par exemple Yucatan sur google. Ensuite situer tous les points d’intérêts que vous voulez visiter dans la péninsule du Yucatan en mettant des points au crayon à papier sur la carte.

Ensuite vous pouvez calculer les temps de trajet et les distances entre les points avec Google maps en appuyant sur itinéraire. Cela va vous permettre de commencer à tracer un circuit. Vous allez sûrement le refaire deux ou trois fois avant de trouver la meilleure option pour optimiser ce circuit.

4. Choisir son moyen de transport en fonction de votre budget

Il y a aussi plusieurs méthodes de transport une fois sur place. En général le moyen de transport dépend souvent du budget que vous avez prévu sur place.

Il existe le bus, les taxis et la voiture.

Les bus couvrent une grosse partie du pays, c’est la compagnie ADO. Personnellement je préfère toujours louer une voiture au Mexique pour plusieurs raisons :

  1. La première c’est que je trouve que ça laisse une très grande liberté pour faire des activités sur place et pour faire de grandes distances dans le pays sans perdre de temps.
  2. La deuxième c’est parce que je trouve que c’est aussi plus confortable d’avoir le privilège de s’arrêter où l’on veut et quand on veut. Par exemple, il m’est arrivé de vouloir goûter des fruits sur les bords de route ou bien de m’arrêter manger un poulet grillé parce que l’odeur me donnait envie. Je n’aurais pas pu le faire en bus. Et puis c’est cool d’écouter de la musique Mexicaine sur les longs trajets en roulant les fenêtres ouvertes.
  3. La troisième c’est que je trouve que c’est très pratique quand on fait un circuit où l’on change d’hôtel tous les jours. Je laisse les valises dans le coffre et je prends uniquement ce dont j’ai besoin pour moi et les enfants.

5. Choisir sa location de voiture au Mexique

En ce qui concerne la location de voiture au Mexiquefaites attention !!!

Je me suis faite avoir les 2 premières fois que je suis allée au Mexique en récupérant la voiture à l’ aéroport de Cancun. Surtout fuyez les grosses compagnies car ça n’a rien à voir avec la France, on pense que c’est relié mais pas du tout. Là-bas au Mexique les agences font ce qu’elles veulent, qu’elles s’appellent Hertz, Budget ou Europcar c’est la même…

Quasiment toutes les compagnies vont vous forcer une fois sur place à prendre une assurance  obligatoire pour récupérer votre véhicule.

Les deux premières fois que je me suis rendu en voyage au Mexique je suis passé par Budget. Budget m’a obligé pour récupérer mon véhicule à payer une assurance de 20€ par jour supplémentaire au prix déjà payé en ligne lors de ma réservation. Pourtant il était bien écrit sur le site « toutes les assurances sont incluses » mais sur place ils s’en foutent, ils disent que c’est une autre assurance obligatoire au Mexique.

Même si vous avez la carte gold et que vous leur dites que vous ne voulez pas d’assurance, ils retiennent le véhicule tant que vous ne payez pas l’assurance qu’ils vous obligent à prendre. Et ça ne s’arrête pas là… Ils m’ont demandé en plus de l’assurance obligatoire, de prendre aussi une empreinte caution de ma carte bancaire d’un montant de 8000€.

Bien entendu l’autorisation ne passait pas nous avons donc dû nous arranger avec notre couple d’amis pour passer 2 cartes pour faire passer l’autorisation. Et devinez quoi l’appareil pour prendre l’empreinte était un vieux appareil (je ne sais plus comment cela s’appelle), c’est un appareil dans lequel ils mettent la carte et ils font un aller retour avec un papier carbon qui copie les numéros de la carte et à notre retour le piratage de nos cartes n’a pas loupé.

Maintenant je passe par un comparateur en ligne et je prends les assurances en ligne. Pas de soucis ni sur la location de la voiture en elle même, ni sur la caution, ni sur l’assurance. Nous avons rendu la voiture très sale à l’intérieur et à l’extérieur mais ils ne nous ont rien dit.

Donc je vous conseille vivement de prendre une assurance en ligne en supplément pour ne pas qu’ils vous l’imposent sur place.

6. Choisir mes hôtels durant mon road trip au yucatan

Vous avez deux choix :

Pendant mon road trip dans le Yucatan au Mexique, j’aime partir un peu à l’aventure ! Je réserve à l’avance, uniquement la première et la dernière nuit d’hôtel. Puis le reste des nuits je les réserve au fur et à mesure du circuit.

Vous prévoyez toutes les nuits à l’avance.

Tout dépend encore une fois de votre budget et de ce que vous voulez. Si vous voulez des hôtels bien précis je vous conseille de choisir à l’avance. Surtout si vous êtes en saison touristique haute.

Sinon vous pouvez choisir au fur et à mesure vos hôtels. L’avantage c’est que vous aurez une super chambre au meilleur prix et plus de flexibilité.

Je vous conseille de déterminer un budget par nuit à l’avance, ce qui vous permettra de tenir votre enveloppe. De temps en temps, vous paierez moins cher et d’autres plus cher, ce qui équilibre le tout.

Ce que je fais souvent c’est que je réserve à l’avance ma première nuit et les nuits stratégiques.

Par exemple, quand je sais que je vais visiter le site archéologique de Chichen itza le mardi. Je réserve à l’avance ma nuit pour dormir sur place la veille dans l’hôtel le plus proche du site. Cela m’assure d’être sur place à l’ouverture du site. Je ne souhaite pas prendre le risque de retrouver un hôtel complet et de devoir partir de Valladolid pour faire la route tôt le matin.

A contrario, pour les villes comme Playa del Carmen, je réserve le jour J. Ce qui me permet d’avoir des offres imbattables !

Mise à jour : lors de mon dernier road trip dans le Yucatan au Mexique en avril 2022 dans le yucatan et quintana roo. Nous réservions les hôtels le jour même ! L’offre est large et nous avions à chaque fois des nuits d’hôtels pour 20 ou 60 euros. En temps normal ce sont des nuits à 150 ou 200 euros ! Des chambres que l’on aurait jamais pu se payer autrement.

L’avantage de la réservation à la dernière minute c’est que vous pouvez payer souvent moins cher. Puis en vous rendant dans les hôtels directement sur place le prix peut être négociable.

7. Choisir les excursions et les guides au yucatan

Voici la seconde partie la plus longue et quelquefois laborieuse : le choix des excursions que l’on va faire accompagné ou non pendant notre road trip dans le Yucatan au Mexique. Alors là c’est le casse tête car on pense tous qu’au Mexique les activités vont être en concordance avec le pouvoir d’achat local.

Et ben détrompez vous, sachez que le Yucatan c’est comme les Etats-Unis ou comme la France en termes de prix. Ce n’est pas parce que la vie est moins chère que les excursions vont être moins chères !

Vous pouvez déjà faire beaucoup de choses sans être forcément accompagné d’un guide mais la plupart des activités nécessitent des explications pour comprendre l’histoire et l’écosystème.

Une journée de 8H d’excursion organisée vous coûte en moyenne 130€ par personne. C’est donc pour cela que ça va vous prendre du temps pour choisir celle que vous allez faire ou non …

Il y a quelques années, quand j’allais au Mexique on arrivait facilement à négocier avec des locaux. Cela devient de plus en plus compliqué. Tout est fait pour que les voyageurs passent par des compagnies pour faire les activités.

S’ils ne passent pas par des tours opérateurs. Le prix sur place sera seulement de quelques euros de moins. Franchement pour la différence de prix, autant prendre un guide qui nous donnera des explications sur les lieux.

Les agences sont de plus en plus nombreuses à proposer des excursions, ce sont d’ailleurs souvent les mêmes excursions qui vont être proposées à 230€ chez l’un et à 100€ chez l’autre. C’est souvent la façon dont on vous le présente qui change mais rarement le contenu de l’excursion.

C’est notamment le cas par exemple de l’excursion à Sian ka an ou Isla mujeres.

Je vous le dis en connaissance de cause puisque j’ai moi-même fais la même excursion chez 2 concurrents. L’un la vendait à 130€ et l’autre à 95€ et pourtant à la sortie c’était la même prestation…

La plus grosse différence réside dans le choix du guide, il faut savoir qu’une agence ne salarie pas les guides. En fait les agences ont une liste de guides qui parlent français, anglais, etc… Quand ils ont des demandes pour une excursion, ils regroupent les voyageurs ensemble sur une même date. Quand ils sont minimum 4 ou plus en fonction des agences, ils valident l’excursion. À ce moment-là ils appellent chaque guide pour savoir s’ils sont disponibles tel ou tel jour.

Vous ne savez donc pas à l’avance quel guide vous allez avoir. C’est bien dommage car la qualité d’une excursion dépend principalement de la qualité de la prestation et des explications que va vous offrir un guide.

Il faut aussi savoir que les guides ne roulent pas sur l’or, ils ne travaillent pas tous les jours. Tout dépend de l’affluence et des demandes. Par exemple, ils travaillent très peu en basse saison, ce qui les met souvent dans des situations précaires.

Dites-vous qu’en moyenne un guide local est rémunéré entre 40€ et 80€ la journée. Un guide francophone demandera entre 90€ et 250€. Peu importe le nombre de participants qu’il encadre. Les guides se lèvent tôt, autour de 4H ou 5H du matin car ils doivent rejoindre le chauffeur de van. Ensuite, ils commencent le ramassage des participants dans les différents hôtels. Celui-ci dure entre 1H à 2H en fonction des excursions et du nombre de participants. En fin de journée, ils ne sont pas chez eux avant 18H. Le temps de déposer tous les participants dans leurs hôtels.

8. Faire le bon choix entre les opérateurs et agences francophones

Le plus important dans une excursion, vous l’avez compris, c’est le guide ! Si le guide est de mauvaise humeur tout le groupe sera de mauvaise humeur et l’énergie ne sera pas positive. Si le guide est de bonne humeur, enthousiaste et sympathique, votre journée sera à coup sûr inoubliable.

Secretoo propose de vous faire vivre une excursion inoubliable :

  1 – Une excursion = un guide. Pas de changement de guide tous les jours. Le guide est choisi pour ses connaissances, ses compétences et sa sympathie. C’est le même toute l’année qui assure cette excursion. Cela permet d’assurer une relation de confiance et un service irréprochable aux voyageurs.

  2 – Petit groupe = convivialité. Des excursions en petit groupe permettent de bien entendre les explications. Mais aussi de poser des questions, de sympathiser avec d’autres participants, de s’adapter et de prendre plus de temps.

  3 Prix dégressifs = accessible à tous. Payer le prix pour deux quand nous sommes dix c’est terminé. Plus il y a de participants, plus le prix baisse car vous êtes un seul et même groupe.

  4 – Un guide bien payé = un guide heureux = un guide passionné = des voyageurs comblés. Les guides sont rémunérés jusqu’à 90% de plus qu’avec une agence. Plus il y a de participants, plus ils sont rémunérés.

9. Les arnaques à éviter pendant son road trip au yucatan

Le Mexique est un pays accueillant, il y fait bon vivre. Les habitants sont fêtards, sympathiques, drôles, et ils seront toujours au petit soin pour vous. J’ai voyagé jusque dans le Chiapas sans jamais me sentir en insécurité.

Comme de partout il y a des arnaques donc voici quelques conseils pour les éviter :

– Ne retirez jamais dans les ATM qui se trouvent dans la rue. Préférez les banques et retirez si possible dans les guichets à l’intérieur des banques.

– Surveillez quand vous faites le plein, il y a plusieurs arnaques à la pompe : 

  1. La première consiste à vous faire croire que vous avez fait le plein. Le pistolet entre la voiture d’avant et la vôtre n’a pas été raccroché. Vous n’avez pas fait attention au compteur. Vous payez donc un plein intégral alors que vous n’avez que la moitié du plein réellement.
  2. La deuxième est au moment du règlement, il vous demande 600 pesos, vous lui donnez tous les billets d’un coup. Le pompiste échange un billet de 500 pesos discrètement contre un billet de 50 pesos. Il va vous dire que vous lui avez donné un billet de 50 pesos. Il va vous soutenir que vous vous êtes trompé et qu’il manque 550 pesos. Cela m’est arrivé plusieurs fois, alors donnez lui un billet par billet et soyez vigilant.

– Respectez les limitations de vitesse sur les petites routes des petites villes. Vous risquez de vous faire arrêter même si vous n’avez pas fait d’excès de vitesse. À ce moment-là gardez toujours dans votre portefeuille 100 pesos. Mettez les autres billets ailleurs.

Quand ils vous arrêtent ils vous demandent de venir avec eux au commissariat si vous ne payez pas. Dites-leur que vous ne comprenez pas ou sinon donnez justement les 100 pesos en disant que vous n’avez que ça. Ne vous énervez pas, c’est courant au Mexique, la vie est dure et donc ils essayent.

Cela n’ira pas plus loin et ils vous laisseront partir au bout de 10 minutes de négociation. Moi j’ai réussi à ne pas payer à chaque fois car je discute avec eux.

 – Négociez mais pas trop quand même, j’ai vu des touristes se faire incendier car ils négocient de trop.

– Montez dans un taxi quand il n’y a personne d’autre que le chauffeur ! Ne montez surtout pas dans un taxi ou il y a déjà un passager. C’est un coup monté pour vous racketter ensuite. Beaucoup de touristes se font avoir. Idem ne laissez monter personne d’autre avec vous dans le taxi.

– Roulez la journée et évitez de rouler la nuit surtout si vous êtes seul dans la voiture. Attention aussi aux topes qui sont les dos d’âne. Là-bas ça ne rigole pas, des fois ils ne sont pas signalés et vous les voyez à la dernière minute !

Voilà, je pense que l’on a fait le tour.

Share This