Return to site

LES POURBOIRES AU MEXIQUE

Quel pourboire donner au Mexique ?

Le pourboire au Mexique

Dans cet article je vais tenter d'éclaircir la question du pourboire à donner au Mexique, je pense qu'il est bien d'éclairer les consciences autour de cet enjeu qu'est le pourboire. Il est coutume au Mexique comme dans de nombreux autres pays de donner un pourboire aux personnes qui effectuent une prestation ou nous rendent service.

Nombreux français ont du mal avec cette idée, car le pourboire à depuis quelques années disparut peu à peu de nos tables et carrément de nos habitudes. Le pourboire est à la base une somme d'argent versée par un client pour la qualité du service rendu, il est en quelque sorte une gratification apportée par un client satisfait, en supplément du prix normal. En France la coutume est que lorsqu'un client est satisfait du service, il laisse un pourboire au serveur d'un restaurant par exemple mais cela se perd de plus en plus car nous savons qu'en France la personne sera malgré tout payé un minimum.

Au Mexique, il faut savoir que la plupart des personnes travaillent pour le compte d'un patron, le salaire moyen au Mexique est de 480€ par mois, mais en réalité beaucoup d'employés gagnent nettement moins que cette moyenne puisque le salaire minimum journalier est à 102 pesos, ce qui fait 4,6€ par jour.

Prenons l'exemple d'un chauffeur employé au Mexique, disons qu'il gagne 300 pesos par jour et travaille en fonction des demandes saisonnière, il est donc payé si il travaille 20 jours par mois 275€ dans le mois sachant qu'il y a des mois où il travaillera seulement 15 jours dans le mois et sera donc payé 206€. Et pourtant ce chauffeur à coté doit nourrir sa famille, payer son loyer, payer les soins de santé à sa famille etc... Et pour peu qu'il habite dans une zone où le tourisme est important il sera encore plus fortement impacté car, certes il travaillera plus, mais le coût de la vie sera jusqu'a 2X plus élevé dans ces zones.

J'aimerai attirer votre attention sur cette réalité. Ce chauffeur va donc devoir vivre en dehors de la zone touristique pour "survivre", il va se lever à 4H du matin pour se rendre sur son lieu de travail et rentrera chez lui des fois pas avant 19H ou 20h le soir...

Ca c'est le coté dont personne ne parle et qui pourtant est une réalité écrasante au Mexique à laquelle j'ai été confronté en travaillant avec des locaux. Ces personnes ne comptent pas leurs heures et la seule source de revenus supplémentaires qu'ils peuvent espérer pour vivre mieux c'est le pourboire.

En tant que français nous ne nous rendons pas compte de cela, nous ne savons pas qu'il s'est levé à 4H du matin pour être là devant nous à 7H et qu'il est normal qu'il est envie de rentrer chez lui à l'heure.

J'entends quelques fois des personnes dirent "le chauffeur va patienter on va lui demander de faire quelques arrêts pour faire des photos" ou bien "il est déjà payé on va pas le repayer" ou bien "tiens donne lui les petites pièces de centimes de pesos".

Imaginez vous à la place de cette personne : Vous gagnez 250€ par mois et la vie est très dure pour vous. Vous vous levez à 4h du matin et vous rentrez à 19h, vous ne voyez pas beaucoup votre famille, et vous n'avez même pas de quoi payer le dentiste à votre enfant pour faire soigner une carie. Vous devez déposer le van chez votre employeur à la fin de votre journée et vous avez encore 1H de transport ensuite pour rentrer chez vous car vous n'avez pas les moyens d'acheter et d'entretenir une voiture.

Votre travail c'est de récupérer des touristes dans des resorts à 300€ la nuit, vous les voyez avec des appareils photos, des lunettes et des tee shirts de marque, un portefeuille rempli de pesos, vous faites plusieurs arrêts sur le chemin du retour pour laisser les touristes prendre quelques photos quitte à rentrer en retard chez vous et à la fin de la journée pas une seule personne ne vous donne de pourboire...

Les jours suivants, vous êtes déçu, quand on vous demande de faire un arrêt pour prendre des photos vous refusez car sinon vous savez que vous allez rentrer avec du retard chez vous et que vous ne serez pas mieux payé au final. C'est humain, non ? Voilà un peu la situation vécue par les habitants locaux employés au Mexique.

Il est donc coutume de donner un pourboire quand vous êtes content du service de l'employé, que cela soit pour le chauffeur, le serveur, le conducteur du bateau etc...

Je n'ai pas envie à travers cet article de donner de la pitié ou bien de prendre partie pour une cause, je souhaite simplement décrire la réalité de beaucoup d'employés au Mexique afin de comprendre l'utilité du pourboire dans ce pays.

Certaines personnes se sentent offusqués ou se plaignent pendant leurs excursions quand on leur parle du pourboire à donner au chauffeur de van ou bien au marin du bateau, et c'est cela qui m'a surtout motivé à faire cet article.

Le guide n'a pas d'autre choix que d'en parler car c'est coutume au Mexique et que si il n'en parle pas il risque de se faire rappeler à l'ordre et réprimander par le chauffeur et le marin. Au risque aussi de se retrouver avec un chauffeur qui arrive en retard tous les matins pour les jours suivants ou un marin qui ne se présente pas...

Certaines personnes prennent les devant et me demande du coup combien ils doivent donner de pourboires, je pense que si vous donnez 15 à 25 pesos par employé c'est correct, je parle par exemple des pompistes, des portiers, des bagagistes, des groom, des voituriers, toutes ces personnes qui rendent des petits services. Dans les restaurants nous donnons plutôt entre 10 et 15% de l'addition, personnellement je laisse toujours 10% sauf si j'ai eu vraiment affaire à une personne qui fait plus que son travail et le mérite.

Certains vous demandent le pourboire et l'écrive en gros sur la note, cela n'est pas une obligation de donner ce qu'il est écrit, c'est simplement le montant qu'ils aimeraient recevoir mais des fois ils demandent jusqu'a 25% en plus de l'addition, faites donc vous-même les calculs. Après si vous en avez aussi pour 1000 pesos un soir pour le coup ne dépassez pas non plus les 50 pesos sauf si vous êtes vraiment très satisfait du service.

Au final si vous avez donné à 4 personnes 25 pesos cela fait 4,50€ à la fin de la journée, ce qui n'est pas non plus grand chose pour un Français qui gagne un minimum sa vie. Et cela donnera un peu de baume au coeur aux habitant locaux. Et si vous êtes vraiment satisfait par le service et l'amabilité d'une personne en particulier libre à vous de donner plus, vous égayerez la journée d'un local :)

Bon voyage !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK